15/07/2007

un coup de blues

 

Qui sait entendre âme en peine,

Sinon âme qui peine,

Feu  brûle et dévore en silence,

Laisse nu l’horizon, absence,

Dantesque vision d’enfer,

A douceur fait place l’amer.

Entends, le rire un jour s’est tari

Seule reste souvenance d’une enfant ravie,

Elle revient sous la plume parfois,

Le rire ravi d’un coup de froid.

La joie de vivre éteinte aussi,

Elle revient sous la plume,

L’amoureuse, sur fond de brume.

Les étoiles s’éteignent une à une,

La voie lactée a goût de brune,

Reine de nuit se lève,

Sur une scène qui s’achève.

Une étoile se meurt, il faudra du temps,

Pour que l’oublie le firmament.

 

Régine.

 

21:05 Écrit par r dans Amour | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Régine Et bien Ma P'tite Régine, un coup de blues. En tout cas il est magnifique ce poème.
Je te souhaite une agréable journée

http://photo-pele-mele.skynetblogs.be

Écrit par : Papillon6168 | 16/07/2007

Hello, les plus belles chansons s'accouchent dans la douleur, et sans péridurale poétique . Si tu as le vague à l'âme, que la poésie soit aussi ton brise-larmes...en tous cas, je te félicite pour cette fleur de spleen...

Écrit par : Edouard | 16/07/2007

un gros bisous juste pour mettre du baume sur un ti coeur qui a le blues (k)

Écrit par : Caline | 16/07/2007

Woaw! Quels beaux textes tu me permets de découvrir! Merci de les offrir aux lecteurs des blogs. Ca fait plaisir. A bientôt.

Écrit par : La P'tite Mimi | 17/07/2007

Il est superbe ce texte et il est tellement vrai que l'âme en peine ne peut que se laisser embrasser par le temps.

Gros bisous et bravo pour ta poésie si sensible et émouvante,
Excellente journée

Écrit par : Bé | 20/07/2007

Les commentaires sont fermés.