18/11/2007

petit poucet

                                          
                                            
                                    thumbnaily
 

Petit Poucet  fatigué ce soir s’est arrêté

Dans son dédalle intérieur égaré

Sous ce ciel étoilé peu importe demain

Il aimerait qu’on lui prenne la main.

Petit Poucet affamé, de bonheur assoiffé

 A fait son bivouac au bord d’un fossé     

 Sur son baluchon a posé sa tête

De son cœur n’a perdu une miette.

Petit  Poucet rêveur  n’écoute personne

Seule la voix en lui qui doucement résonne.

Voyage sans retour, regard en arrière

Derrière du passé  les ombres et  lumières,

Devant, l’horizon incertain d’une aube froide

Où s’éteignent les étoiles par myriades…….

Fantasme serait de croire qu’il existe un chemin

Une route tracée vers un quelconque demain.

C’est en marchant qu’on construit sa route

Même si d’avancer parfois nous coûte.

 

Regine

 

( nov. 2005)

 

11:38 Écrit par r dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Moi j'aime

Écrit par : MobbaR | 26/09/2008

Les commentaires sont fermés.